Abderrahmane Bouguermouh, Timlilit n wul

Publié le par Maître Hannoun


Abderrahmane Bouguermouh, Timlilit n Wul ...


Ma rencontre avec Dda Abderrahmane Bouguermouh, cet ami généreux, est avant tout une rencontre de cœur. D timlilit n wul…


Avant de rencontrer la personne généreuse, aimable, sensible, humainement attachante qu'est Dda Abderrahmane, Hmanu pour les intimes, j'ai eu le plaisir de sentir en profondeur ce que Bouguermouh, l'homme de culture, le réalisateur est en mesure de donner pour la Kabylie, pour Tamazirt...
 
« La colline oubliée », cette belle œuvre et fresque cinématographique, cette déclaration d’amour à nos racines, à notre culture et à notre Kabylie, malgré les dures aspérités de la vie et de l’histoire, sera gravée dans les tréfonds de ma conscience. C’est un repère, comme l’était la lecture du roman de Dda Lmulud Mammeri, dans le long cheminement/accomplissement identitaire de l’Etre que je suis.


Dda Abderrahmane Bouguermouh, avec ses multiples réalisations/créations, a réussi, nonobstant la différence de générations, se jouant des aléas du temps, à me mettre en symbiose avec son vécu, ses rencontres multiples avec des monuments de notre culture, de nos errements disparus. 
Grâce à lui, et après leurs œuvres littéraires et poétiques, j’ai rencontré humainement, malgré leurs disparitions, Tawes et Jean Lmuhub Amrouche, Lmouloud At-Mamar, Malek Heddad, Malek Bouguermouh, Kateb Yacine…


Je vous le disais : Dda Abderrahmane Bouguermouh, c’est une rencontre de cœur. C’est aussi une rencontre du cœur qui continue à sentir le besoin de son intelligence, de sa force créative,  de sa beauté humaine…


Notre culture lui doit une belle reconnaissance.


Moi, je lui dois un sourire : le sourire de l’espoir et du rêve : Tadsa n usirem d targit !


Le sourire d’une espérance rêvée…


Maître HANNOUN,

Avocat défenseur des droits humains

Kabylie, ass n 06.06.2007

Nota: un site est dédié à dda Abderrahmane Bouguermouh. Vous êtes invités à y faire un tour. Bonne rencontre. 

www.bouguermouh.com 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

asirem 04/09/2007 22:52

Azul,la chose que je retiens de cette rencontre des coeurs,est un immense amour pour un immense personnage..un bel hommage du" poète"a une source vivante de la culture berbere