Ainsi donc ...

Publié le par Salah Hannoun

A propos des derniers attentats islamistes...

                                     Copyright: (Photo D.R. agence Xinhua)

                                         

Ces derniers temps, il est souvent question des actions des terroristes islamistes. Et pour cause: les derniers attentats kamikazes ont fait une centaine de morts.

De toutes les réactions, celles du Ministre de l'Intérieur, M.Yazid ZERHOUNI, me laisse pantois! Pasquedieu, quand on est à la tête de l'un des plus puissants départements de la dictature, le bras repressif du pouvoir, le Ministère de l'Intérieur en l'occurrence, durant presque une décennie, on apprend tout de même à avoir un minimum de sens d'analyse. Il est vrai que c'est trop lui/leur demander, la répression étant le neurone unique.
Comment s'explique-t-on donc cette "flambée de la violence"? Serait-ce "les derniers râles d'un groupuscule sans buts, ni objectifs politiques, ni projet de société"? Serait-ce "l'oeuvre de criminels que le peuple algérien condamne"?

Moi, malgré mon embué esprit, je reste convaincu du contraire. Et au diable si je dois ramer à contre-courant d'un système qui manipule l'information pour mieux la mettre au service de ses sales besognes.

Ainsi donc, les terroristes sont à l'agonie. Je n'ai pas cette impression, quand je constate les dégats qu'ils ont commis, durant ce mois d'août. Que ce soit à Tizi-Wezzu, aux Issers, à Tubirets (Bwira), ou à Rocher Noir. Pourquoi? Ayen? Pour plusieurs raisons:

1/Leurs actions sont synchronisées, bien préparées et bien exécutées. Ceci démontre qu'ils ont encore une très forte capacité de nuisance.Mais surtout, ils ont démontré qu'ils peuvent frapper là où ils veulent, quand ils le veulent;

2/Ces terroristes ne sont aucunement de simples criminels de droit commun. Ce sont des militants d'une mouvance politico-militaire ayant un projet de société bien établi: un Etat islamique. Pour ce faire, ils sont prêts à exploser nos vies, nos neurones, nos âmes, nos rêves, nos espérances, tout cela pour l'avènement de ce cauchemar. Un tel projet les tient en éveil. Il leur sert de sève nourricière, pardon, meurtrière. C'est leur raison de ...mourir. Ne disent-ils pas :"Âlayha nahya, wa âlayha namout, wa fi sabiliha noudjahid, wa âlayha nalqa allah"? (pour elle nous vivons, pour elle nous mourrons, pour elle nous déclarons le djihad, pour elle nous irons à la rencontre de dieu". Plus explicite que cela, tu...meurs. Mais Mass  Zerhouni a eu, sûrement, droit à d'autres slogans. On les connaîtra un jour;

3/Je n'aime pas trop entendre les hommes du pouvoir, à commencer par M. ZERHOUNI, parler du peuple et de ce qu'il aime ou pas, en oubliant ses râles quotidiens.
Oui (du moins je le pense), ce peuple ne veut pas des kamikazes qui explosent tout sur leur passage. Mais il ne veut pas non plus de ce pouvoir qui érige la répression et la corruption comme mode de gouvernance;

4/ Et puis, M. ZERHOUNI oublie un détail trop important. Dans son analyse, il feint d'ignorer que les maquis ont été remplis par ce même pouvoir qui démobilise toute résistance citoyenne et tous les services de lutte contre le terrorisme. Comment? Vous ne le savez toujours pas? Mais "grâce" à la "Concorde Nationale" et à la "Concorde Civile", pardi. C'est quoi ces barbarismes, vous vous demandez? C'est un artifice juridique qui a permis à M. BOUTEFLIKA and co d'amnistier, en 2005/2006, trois (03) mille terroristes islamistes, tous condamnés pour des crimes de sang; ces mêmes crimes qui sont censés être exclus par la "charte portant concorde nationale".
Vous trouvez que trois (03) mille terroristes ce n'est pas trop? Alors vous avez sûrement oublié les sept (07) mille autres déjà amnistiés en janvier 2000, grâce à la "grâce amnistiante", un autre barbarisme juridique qu'on ne trouve dans aucun texte législatif algérien;
Alors, dix (10) mille terroristes islamistes dans la nature, bien entrainés et bien préparés idéologiquement, que voulez-vous que cela donne? Des kamikazes qui veulent plus de concessions de la part du pouvoir de MM.BOUTEFLIKA/ZERHOUNI: un aller simple vers l'Etat islamique.
Pour un tel objectif, ils ont les armes qu'il faut; ils ont les moyens financiers qu'ils faut. Mais ils ont surtout la complicité/duplicité du pouvoir algérien. Un pouvoir qui réprime tout souffle qui porte la brise de la démocratie et de la modernité.

Entre-temps, les mères continuent de pleurer leurs enfants sacrifiés sous l'autel d'une ambition politicienne morbide et criminelle. Une ambition qui aspire à faire de l'Algérie une monarchie républicaine, dirigée par BOUTEFLIKA et sa cour, avec le GSPC / El Qaïda Maghreb comme bras armé.

Vous comprenez donc pourquoi j'ai envie... d'exploser quand j'entends M.ZERHOUNI prendre la parole après chaque attentat islamiste?

Salah Hannoun

Nota:les images que vous allez visualiser en suivant ce lien sont la parfaite illustration des propos ci-dessus transcrits: http://www.youtube.com/watch?v=vOMIX-5Wlxk



 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tawes yehya 09/09/2015 11:16

Azul ! assmi ghrigh adris-a, atas aya, hulfagh s z3af d lghec yellan deg-k m id t-urid. Am yal yiwen yes3an daxel-is inzizen n tafat, n tlelli d temdanit. Ulsegh-as taghuri tikelt-a, walagh ayen nniden. Ass-a, yella wayen yugaren les kamikazes. Lecyax isalafiyen id yezran ghef tudrin-nnegh d ahrarad. Ttmeslayen marra, win ara irefden xas d adad, ulac. Tabaxixt tameqrant, atas n lmawlan,ttaznen arraw-nsen ad ghren di lejwama3. Niqal nedma3 tasuta-agi tamectuht ad ilin d imnayen n tafat. Amek ara zzuzfen tillas, widak ara sgharen wid yezzuzufen tafat !? Waqila ad agh-ssiwden mebla les kamikazes ! Awwuh ihi ! S y isem-iw d tayemmat n imectah...

Asirem 22/10/2008 01:31

Le regard de maitre Hannoun est un impitoyable miroir qui renvoie à ceux d'en face leur laideur la plus nue...en quelques mots,il a résumé une triste réalité.des mots percutants qui font mal,car hélas...ils sont vrais....

GéLamBre 01/09/2008 22:59

Je crains que cette analyse soit juste et j'ajouterais que le recrutement de jeunes kamikazes est facilité par un endoctrinemnement ostentatoire.

Maître Salah Hannoun 21/10/2008 11:14


M.Lambert,
Oui, malheureusement, malgré les milliers de morts, nous sommes encore au stade de la progression de l'Islamisme.
Tout est fait par le Pouvoir afin que ce soit le cas: l'école, la Justice, les mosquées, les programmes de la TV "nationale", les politiques de "réconciliations", etc.
La faiblesse des forces démocratiques n'est pas faite pour arranger les choses.
Bien à vous.